Portée du rapport

Le présent rapport porte sur l’exercice 2024, soit sur la période du 7 mai 2023 au 4 mai 2024, sauf indication contraire.

Limites du rapport

Le présent rapport décrit les engagements, les objectifs, l’approche et les progrès en matière de développement durable d’Empire Company Limited et de Sobeys inc. Empire Company Limited (TSX : EMP.A) est une entreprise canadienne dont le siège social est situé à Stellarton, en Nouvelle-Écosse. Ses principales activités sont la vente au détail de produits alimentaires par sa filiale en propriété exclusive, Sobeys inc., et les activités immobilières connexes. Le rapport couvre les activités de vente au détail de produits alimentaires d’Empire, telles que définies dans la notice annuelle 2024 d’Empire, et il exclut les placements et les autres activités d’Empire. Le rapport se concentre sur les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance pour les activités de Sobeys inc., y compris :

  • Les bannières de supermarchés à gamme complète de services, de marchés de quartier et de magasins d’escompte.
  • Les entreprises connexes (dépanneurs, postes d’essence, magasins de vins et spiritueux, pharmacies, ventes en gros, Pete’s Frootique et Big 8).
  • Les activités d’épicerie en ligne.

Ce rapport porte sur nos quelque 1 600 magasins, 24 centres de distribution, 3 centres de traitement des commandes clients et entreprises connexes dans les 10 provinces canadiennes, ainsi que sur nos 131 000 employés.

Sauf indication contraire, les données contenues dans le présent rapport reflètent toutes les activités de Sobeys inc., à l’exception de celles de Farm Boy et de Longo’s.

Report methodology

Méthodologie du rapport

Ce rapport comprend la divulgation requise par la norme pour les détaillants et distributeurs de produits alimentaires et la norme pour les distributeurs de médicaments du Sustainability Accounting Standards Board (SASB), accessibles ici. En tant qu’organisme indépendant d’établissement de normes, le SASB a publié des normes sectorielles pour permettre aux entreprises de définir, de gérer et de communiquer des renseignements importants sur le développement durable à leurs investisseurs.

Materiality

Importance relative

L’information contenue dans ce rapport repose sur les sujets jugés les plus importants pour la performance de Sobeys inc. en matière de développement durable. Pour en savoir plus, consultez notre section Importance relative.

En savoir plus

Ce rapport fait partie d’une série de divulgations et de ressources au moyen desquelles nous communiquons des mises à jour sur notre performance et nos progrès :

De plus, certaines de nos marques publient séparément leurs engagements, leur performance et leurs progrès en matière de développement durable :

Une image montrant des pommes et des plantes fraîches dans un magasin d'alimentation About this report

Renseignements prospectifs

Le présent document contient des énoncés prospectifs qui sont présentés dans le but d’aider le lecteur à mettre en contexte la situation financière d’Empire et de Sobeys inc. (la « Société ») et à comprendre les attentes de la direction à l’égard du programme de développement durable. Ces énoncés prospectifs peuvent ne pas être appropriés à d’autres fins. Les énoncés prospectifs se reconnaissent à l’utilisation de mots ou d’expressions tels que « estimer », « planifier », « prévoir », « anticiper », « s’attendre à », « croire », « avoir l’intention de », « pouvoir », « projeter » et d’autres expressions semblables ainsi que leur forme négative.

Ces énoncés prospectifs comprennent, sans s’y limiter, les éléments suivants :

Les déclarations relatives au climat et aux émissions de gaz à effet de serre, y compris, sans s’y limiter, les plans visant à atteindre zéro émission nette d’ici 2040 pour nos émissions de portée 1 et 2, et zéro émission nette d’ici 2050 pour nos émissions de portée 3; les plans pour réduire d’au moins 55 % les émissions absolues de GES de portée 1 et 2 d’ici 2030; les attentes selon lesquelles 64 % de nos fournisseurs, selon les dépenses, établiront des objectifs fondés sur la science pour leurs émissions de portée 1 et 2 d’ici cinq ans; les plans pour réduire de 28 % les émissions du carburant vendu d’ici 2030; les plans visant à obtenir un niveau modéré d’assurance de nos données sur les émissions de GES de portée 1 et 2; les plans de réaménager d’autres emplacements au moyen de mesures comme la réduction des taux de fuite et de réaliser plus de remplacement de frigorigènes aux HFC par des frigorigènes aux HFO; les initiatives prévues pour l’exercice 2024, y compris la modernisation continue de l’éclairage, la mise à niveau des contrôleurs CVC et l’installation de systèmes CVC avec moteur à vitesse variable; le déploiement des technologies d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique (AIML) pour soutenir un certain nombre de mesures de conservation dans les magasins corporatifs; les plans de livrer des projets solaires sur les toits de nos magasins corporatifs en Nouvelle-Écosse au cours de l’exercice 2024; les plans de mettre à l’essai des camions électriques de classe 8 pour notre parc automobile au Québec et chercher des solutions viables de véhicules électriques pour nos activités de commerce électronique; les plans d’effectuer la transition vers des sources à faibles émissions de carbone et le partenariat avec les fournisseurs pour établir des objectifs fondés sur la science – tous ces plans peuvent être affectés par des changements dans la production d’énergie renouvelable, les risques de défectuosités découlant de l’adoption précoce de la technologie, la décarbonisation du réseau électrique, la conjoncture, la disponibilité des véhicules électriques, les prises de position politiques sur les émissions, la disponibilité des incitatifs gouvernementaux et les changements de programmes, les relations et les négociations avec les fournisseurs, l’offre et la demande en combustibles carbonés, et les retards de mise en œuvre de certaines initiatives soulignées dans notre Plan de lutte contre les changements climatiques.

D’autres énoncés prospectifs comprennent la cybersécurité et la protection des données, y compris, sans s’y limiter, les plans d’obtenir la certification ISO27K en gestion de la sécurité de l’information d’ici 2025; la diversité, l’équité et l’inclusion, y compris, sans s’y limiter, les plans en vue d’obtenir la certification d’entreprise en matière de Relations progressistes avec les Autochtones (RPA); les plans d’atténuer les préjugés dans le processus de recrutement; nos dons annuels versés aux communautés, y compris, sans s’y limiter, les bénéficiaires prévus; les plans d’élimination des plastiques à usage unique; les engagements d’élimination des articles interdits en vertu du Règlement interdisant les plastiques à usage unique bien avant sa date d’entrée en vigueur; les plans d’augmenter l’utilisation de sacs compostables pour nos clients de Voilà en Alberta et en Ontario d’ici l’automne 2023; les pratiques durables, y compris, sans s’y limiter, le plan visant à réduire le gaspillage alimentaire de 50 % d’ici 2025; les plans pour que 100 % de l’huile de palme utilisée dans les produits Nos marques soit certifiée durable et traçable d’ici 2025 et la mise en œuvre de la prochaine stratégie de développement durable à l’exercice 2024; la mise à jour de nos lignes directrices sur l’approvisionnement en poissons et fruits de mer, qui seront publiées d’ici la fin de l’exercice 2024; les droits de la personne, y compris, sans s’y limiter, le plan de lancer un programme de diligence raisonnable en matière de droits de la personne afin d’atténuer ces risques dans notre chaîne d’approvisionnement; le bien-être animal, y compris, sans s’y limiter, le plan d’élaborer des lignes directrices sur l’approvisionnement en animaux d’élevage (publiées d’ici la fin de l’exercice 2024); le plan de commencer à élaborer des lignes directrices pour la volaille, les bovins de boucherie, les bovins laitiers et les poissons à nageoires d’ici la fin de l’exercice 2025; et l’approvisionnement durable et équitable, y compris, sans s’y limiter, notre politique sur l’approvisionnement responsable en huile de palme.

En raison de leur nature, les énoncés prospectifs exigent que la Société pose des hypothèses et sont assujettis à des incertitudes et à des risques intrinsèques, ainsi qu’à d’autres facteurs qui pourraient causer un écart significatif entre les résultats réels et les énoncés prospectifs. Ces risques comprennent les relations et les négociations avec les fournisseurs, perturbations de la chaîne d’approvisionnement, le comportement des clients, et la capacité des ressources. Pour obtenir un supplément d’information sur les risques, les incertitudes et les hypothèses pouvant avoir une incidence sur les énoncés prospectifs de la Société, veuillez vous reporter aux documents déposés par la Société auprès des commissions des valeurs mobilières du Canada, et notamment à la rubrique « Gestion du risque » du rapport de gestion annuel 2023 de la Société.

Bien que la Société soit d’avis que les prédictions, les prévisions, les attentes et les conclusions indiquées dans les énoncés prospectifs sont raisonnables, elle ne peut donner aucune garantie quant à leur exactitude. Les lecteurs sont avisés de bien examiner les risques, les incertitudes et les hypothèses lorsqu’ils évaluent les énoncés prospectifs et de ne pas se fier outre mesure à ces renseignements. Les énoncés prospectifs contenus dans ce document reflètent les attentes actuelles de la Société, sous réserve de modifications. La Société ne s’engage pas à mettre à jour les énoncés prospectifs qui pourraient être diffusés par la Société ou au nom de celle-ci, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l’exigent.

Mesures financières et paramètres financiers non conformes aux PCGR

Certaines mesures et certains indicateurs mentionnés dans ce rapport n’ont pas de définition normalisée selon les principes comptables généralement reconnus (PCGR) et pourraient donc ne pas se prêter à une comparaison avec les mesures et paramètres nommés de la même façon et présentés par d’autres sociétés ouvertes. La direction estime que certains investisseurs s’en servent pour évaluer la performance financière. Les mesures financières non conformes aux PCGR sont définies par Empire comme suit :

Le bénéfice avant intérêts, impôts et dotations aux amortissements (BAIIDA) est calculé comme des bénéfices nets avant les charges financières, la charge d’impôts de l’exercice, la provision pour dépréciation et l’amortissement des biens incorporels.

Le BAIIA ajusté s’entend du BAIIA compte non tenu de certains éléments afin de faciliter l’analyse des tendances de la performance. Ces éléments sont exclus afin de permettre une meilleure comparaison des résultats d’exploitation d’une période à l’autre. Le BAIIA ajusté est rapproché du BAIIA dans sa sous-section respective des sections « Sommaire des résultats du quatrième trimestre » et « Résultats d’exploitation – Année complète » du rapport de gestion pour les années applicables.

Le bénéfice net ajusté s’entend du bénéfice net attribuable aux propriétaires de la Société, compte non tenu de certains éléments afin de faciliter l’analyse des tendances de la performance. Ces éléments sont exclus afin de permettre une meilleure comparaison des résultats d’exploitation d’une période à l’autre. Le bénéfice net ajusté est rapproché dans sa sous-section respective des sections « Sommaire des résultats du quatrième trimestre » et « Résultats d’exploitation – Année complète » du rapport de gestion pour les années applicables.

Pour une description complète des mesures et indicateurs autres que les PCGR utilisés par l’entreprise, veuillez consulter le rapport de gestion d’Empire pour l’exercice qui s’est terminé le 4 mai 2024.