Net zero by 2040

Objectif zéro émission nette d’ici 2040 avec des objectifs fondés sur la science*

* Objectif pour les émissions de portée 1 et 2; objectif zéro émission nette d’ici 2050 pour les émissions de portée 3 d’ici 2050.

Net zero by 2040

Pourquoi c’est important

Les changements climatiques augmentent le risque de conditions météorologiques extrêmes et d’autres perturbations, et nous prenons des mesures pour réduire nos émissions de GES et rendre notre entreprise plus résiliente. Nous avons un plan audacieux : atteindre zéro émission nette d’ici 2040 pour nos émissions de portée 1 et 2, et zéro émission nette d’ici 2050 pour nos émissions de portée 3.

Notre approche

Les changements climatiques sont l’une des grandes priorités de notre évaluation de l’importance relative. Les parties prenantes s’intéressent aux mesures que nous prenons pour nous préparer aux risques liés aux changements climatiques, nous y adapter et les atténuer.

Notre Plan de lutte contre les changements climatiques vise à réduire considérablement nos émissions de GES directes et indirectes, et notre initiative FaireNotrePartMD, à amorcer notre transition vers la décarbonisation de nos activités et de notre chaîne de valeur. Il confirme que la lutte contre les changements climatiques est une priorité pour l’ensemble de notre entreprise.

Il démontre clairement l’importance de FaireNotrePartᴹᴰ pour lutter contre les changements climatiques dans l’ensemble de notre entreprise, en commençant par la supervision de notre conseil d’administration, le leadership de notre direction et les mesures prises à l’échelle de l’entreprise.

Notre Plan repose sur des objectifs scientifiques validés qui répondent aux exigences de l’Accord de Paris.

Année 1 de notre Plan de lutte contre les changements climatiques : Phase 1

Nous avons mis en œuvre la phase 1 de notre Plan de lutte contre les changements climatiques, qui s’étend de l’exercice 2024 à l’exercice 2026. La première année de notre stratégie consiste à prendre des mesures pour réduire les émissions de portée 1 et 2 de nos activités en s’attaquant activement aux émissions générées par nos magasins et nos entrepôts. Nous avons investi environ 50 millions de dollars dans plus de 300 projets de réduction des émissions de carbone dans l’ensemble de nos épiceries. Nous avons notamment éliminé la grande majorité des fluides frigorigènes appauvrissant la couche d’ozone dans nos magasins corporatifs, remplacé des systèmes CVC par des systèmes à haute efficacité, intégré des systèmes d’intelligence artificielle pour surveiller le rendement énergétique et ajouté des panneaux solaires à certains bureaux. Nous continuerons de chercher activement à réduire les émissions de portée 1 des salles mécaniques de nos magasins au cours de l’exercice 2025. Apprenez-en davantage sur la Gestion de l’énergie.

Nos objectifs

Our targets

Objectifs de carboneutralité :

  • Atteindre zéro émission nette d’ici 2040 pour les émissions de portée 1 et 2 – objectif qui dépasse le scénario de carboneutralité d’ici 2050 (1,5 °C).
  • Atteindre zéro émission nette d’ici 2050 pour les émissions de portée 3.

Objectifs à court terme :

  • Sources de portée 1 et 2 (cible absolue) : Nous nous engageons à réduire d’au moins 55 % les émissions absolues de GES de portée 1 et 2 d’ici 2030 par rapport à l’année de référence 2019.
  • Sources de portée 3 (cible fondée sur la mobilisation des fournisseurs) : Nous nous engageons également à réduire de 28 % les émissions absolues de GES de portée 3 liées au carburant vendu d’, et à ce que 64 % de nos fournisseurs aient des objectifs fondés sur la science d’ici 2027 pour les émissions des biens et services achetés (veuillez noter que nous avons mis à jour nos objectifs en matière de fournisseurs en raison de l’harmonisation avec l’iSBT).

Établissement d’objectifs FLAG pour les émissions de portée 3

Pour se conformer aux orientations de l’initiative iSBT, Empire doit établir des objectifs précis de réduction des émissions de GES liées au secteur des forêts, des terres et de l’agriculture (FLAG). Lorsqu’une entreprise achète des produits et des services, les objectifs FLAG doivent couvrir au moins 67 % des émissions de portée 3 connexes. Par conséquent, nous établissons des objectifs FLAG pour les émissions de portée 3 attribuable aux biens et services achetés (catégorie 1). Nous collaborons avec nos partenaires fournisseurs pour recueillir les renseignements nécessaires au calcul des émissions visées par les objectifs FLAG. Puisque nos partenaires fournisseurs ne sont pas tous rendus au même niveau en matière d’action climatique, nous adoptons une approche réfléchie qui favorise la cohérence et la collaboration.

Sommaire des émissions estimées (tonnes d’éq. CO2)1

Portée Année civile 2022 Année civile 20216 Année civile 20206 Année civile 20196 % d’écart (années civiles 2022-2021) % d’écart (années civiles 2022-2019)
Portée 1 2,3
Année civile 2022
400 460
Année civile 20216
360 880
Année civile 20206
453 730
Année civile 20196
389 840
% d’écart (années civiles 2022-2021)
11 %
% d’écart (années civiles 2022-2019)
3 %
Portée 2 4
Année civile 2022
232 360
Année civile 20216
262 960
Année civile 20206
277 010
Année civile 20196
357 030
% d’écart (années civiles 2022-2021)
-12 %
% d’écart (années civiles 2022-2019)
-35 %
Portée 3 5
Année civile 2022
23 912 430
Année civile 20216
25 333 500
Année civile 20206
23 323 400
Année civile 20196
23 411 010
% d’écart (années civiles 2022-2021)
-6 %
% d’écart (années civiles 2022-2019)
2 %
Total des émissions de portée 1, 2 et 3
Année civile 2022
24 545 250
Année civile 20216
25 957 340
Année civile 20206
24 054 140
Année civile 20196
24 157 880
% d’écart (années civiles 2022-2021)
-5 %
% d’écart (années civiles 2022-2019)
2 %
Total des émissions de portée 1 et 2
Année civile 2022
632 820
Année civile 20216
623 840
Année civile 20206
730 740
Année civile 20196
746 870
% d’écart (années civiles 2022-2021)
1 %
% d’écart (années civiles 2022-2019)
-15 %
Intensité des émissions de portée 1 et 2 (kg d’éq. CO2/pi2)
Année civile 2022
26,4
Année civile 20216
26,4
Année civile 20206
30,1
Année civile 20196
32,5
% d’écart (années civiles 2022-2021)
0,13 %
% d’écart (années civiles 2022-2019)
-18,8 %

Répartition des émissions estimées pour l’année civile 2022

Total des émissions estimées pour l’année civile 2022 :
24 545 250
tonnes d’éq. CO2e

Remarque :

  1. Nous utilisons le Protocole des GES pour calculer nos émissions. L’inventaire des GES 2019-2022 englobe tous les magasins corporatifs et franchisés des bannières d’épicerie et d’entreprises connexes de Sobeys inc. et d’Empire en activité depuis 2019.
  2. Les sources d’émissions de portée 1 comprennent le gaz naturel, le propane et le mazout utilisés pour le chauffage et l’exploitation des magasins, des centres de distribution et des bureaux, ainsi que le fluide frigorigène, l’essence utilisée par la flotte de l’entreprise et de Voilà, et le diesel des génératrices des établissements.
  3. Les émissions de portée 1 liées aux fuites de fluide frigorigène sont celles de nos magasins corporatifs où les fournisseurs de services d’entretien sont intégrés à notre système de suivi et de gestion des données d’entretien. Nous améliorerons nos processus de collecte de données au cours de la prochaine année alors que nous poursuivrons notre collaboration avec nos fournisseurs de services pour améliorer la couverture de cette source d’émissions.
  4. La source d’émissions de portée 2 est la consommation d’électricité.
  5. Les sources d’émissions de portée 3 comprennent les biens et services achetés, les biens d’équipement, les activités liées à l’essence et à l’énergie (non comprises dans les sources de portée 1 ou 2), le transport et la distribution en amont, les déchets générés par l’exploitation, les voyages d’affaires, les déplacements des membres des équipes, le transport et la distribution en aval, l’utilisation de produits vendus, les franchises et les investissements.
  6. Les émissions déclarées pour les années civiles 2019, 2020 et 2021 ont été recalculées pour améliorer l’exactitude, conformément à notre document interne sur la méthodologie des gaz à effet de serre et aux directives de l’iSBT. Au cours de la dernière année, nous avons amélioré notre méthode de collecte de données sur les émissions de combustion mobiles et réévalué les données utilisées pour calculer les émissions de catégorie 1 de la portée 3 (biens et services achetés) afin d’éliminer le double comptage.

Émissions de GES de portée 1, 2 et 3, tendances et performance par rapport aux objectifs

Chaque année, nous évaluons et améliorons notre méthodologie de collecte de données et de calculs. Nous nous assurons ainsi d’utiliser les données les plus complètes, d’améliorer continuellement notre exactitude, notre transparence et notre cohérence, et d’évaluer les mesures d’amélioration des données d’une année à l’autre.

Émissions de portée 1 et 2 :

Comme le montre notre tableau récapitulatif des émissions, nous progressons vers l’atteinte de nos objectifs de réduction des émissions de portée 1 et 2, ce qui démontre l’incidence de nos investissements continus en matière d’efficacité énergétique.

Nous continuons d’observer une tendance à la baisse des émissions de portée 1 et 2 combinées (réduction de 15 % pendant l’année civile 2022 par rapport à l’année de référence 2019), principalement en raison de la réduction des émissions de portée 2. Ces réductions sont attribuables aux facteurs suivants :

  • Performance énergétique : La consommation globale d’énergie (gaz naturel et électricité) continue de diminuer en raison des projets d’efficacité énergétique à l’échelle de l’entreprise.
  • Décarbonisation du réseau : Les émissions de portée 2 ont continué de diminuer en raison de la décarbonisation du réseau, surtout en Alberta, en Nouvelle-Écosse et en Ontario.

La fluctuation d’une année à l’autre des émissions de portée 1 est principalement attribuable aux émissions fugitives (émissions liées à la réfrigération) et aux émissions de combustion mobile (consommation de carburant dans les véhicules appartenant à l’entreprise). L’amélioration des données sur la détection des fuites de fluide frigorigène et l’amélioration de notre méthodologie de collecte de données sur la consommation de carburant des véhicules de l’entreprise ont eu une incidence sur les émissions de portée 1 d’une année à l’autre. Nous mettrons l’accent sur les émissions de réfrigération et l’électrification de la flotte de véhicules (entre autres activités liées à la flotte) afin de réduire les émissions de portée 1.

Émissions de portée 3 :

Les émissions de portée 3 d’une année à l’autre ont diminué de 6 % par rapport à 2021, mais ont augmenté de 2 % par rapport à 2019, l’année de référence. Les achats de biens et de services sont nos principaux moteurs d’émissions. Nous améliorons continuellement l’exactitude des données utilisées pour estimer les émissions de cette catégorie. La fluctuation des données de portée 3 est principalement attribuable à une amélioration de notre méthodologie d’estimation des émissions, à partir des données sur les dépenses. Notre collaboration avec nos partenaires fournisseurs dans le cadre du programme de chaîne d’approvisionnement de CDP nous permettra de mieux comprendre le calcul et les possibilités de réduction des émissions de portée 3 au cours des prochaines années.

Action climatique : Réduction des émissions de portée 1 et 2

Au cours de la phase 1 de notre plan, de l’exercice 2024 à l’exercice 2026, nous travaillons à atteindre notre objectif de réduction à court terme des émissions de GES, en ciblant les secteurs les plus importants de notre production d’émissions.

Plan de lutte contre les changements climatiques : Phase 1

Au cours de la phase 1 de notre plan, de l’exercice 2024 à l’exercice 2026, nous travaillerons à atteindre notre objectif de réduction à court terme des émissions de GES, en ciblant les secteurs les plus importants de notre production d’émissions.

Real Estate

Réduction des émissions de nos sites

Nous visons à réduire les émissions de portée 1 et 2 d’ici 2030 au moyen de projets principalement axés sur la décarbonisation de nos magasins corporatifs, de nos bureaux et de nos entrepôts. Même si nous concentrerons nos efforts sur les magasins corporatifs, nous soutiendrons également nos propriétaires franchisés et affiliés dans leur transition vers des solutions à faibles émissions de carbone. Pour réaliser cet objectif, nous tirerons parti de notre programme d’efficacité énergétique éprouvé lancé en 2019 pour réduire la consommation d’énergie dans nos sites. Nous accorderons la priorité aux projets d’efficacité énergétique et à la transition vers des frigorigènes à faible potentiel de réchauffement planétaire (PRP) pour tous les nouveaux magasins et la plupart des projets de rénovation à compter de l’exercice 2024. Nous visons également à élaborer une stratégie globale pour favoriser la prise de décisions éclairées et orienter nos actions en matière d’énergie renouvelable en mettant à l’essai les nouvelles initiatives suivantes :

  • Données sur les émissions pour chaque fournisseur et par intensité sectorielle.
  • Auto-évaluation par les fournisseurs des occasions et des risques liés au climat.
  • Manière dont nos fournisseurs interagissent avec leur chaîne de valeur en ce qui a trait au développement durable et aux enjeux climatiques.
  • Validation des objectifs de réduction des émissions (p. ex., objectifs fondés sur la science) et vérification des données.

Pour appuyer le lancement du programme de chaîne d’approvisionnement de CDP, en avril 2023, nous avons organisé une formation sur l’action climatique avec toutes nos équipes en contact avec nos fournisseurs en mise en marché et en approvisionnement stratégique. Depuis, plus des deux tiers des fournisseurs visés ont soumis des données climatiques, et 44 d’entre eux ont participé pour la première fois au CDP durant l’exercice 2024. Nous sommes en avance sur le jalon prévu quant au pourcentage de nos fournisseurs qui ont des objectifs fondés sur la science après un an de suivi. Plus de la moitié des fournisseurs ont déclaré avoir un objectif fondé sur la science, et environ 25 % des fournisseurs ont des objectifs de réduction des GES qui ne sont pas fondés sur la science. À l’avenir, nous prévoyons apporter des améliorations à la plateforme de chaîne d’approvisionnement de CDP à la suite de mises à niveau des systèmes jusqu’à l’exercice 2025, ce qui permettra d’améliorer l’expérience utilisateur et de produire des rapports plus détaillés.

Outre le programme de chaîne d’approvisionnement de CDP, nous avons mis l’accent sur la formation des équipes de mise en marché et d’approvisionnement stratégique afin d’aider nos partenaires fournisseurs à élaborer des plans de lutte contre les changements climatiques.

Supply chain loistics

Collaborer pour atténuer les risques climatiques et s’y adapter

Nous nous concentrons sur l’établissement de partenariats avec des fournisseurs qui tiennent compte des risques associés à la culture et à la production d’aliments dans un contexte de changements climatiques. Parallèlement, nous élargissons notre approvisionnement auprès de fournisseurs utilisant d’autres méthodes de culture comme l’agriculture en environnement contrôlé.

Sourcing merchandising

Comprendre les risques et les possibilités liés au climat

Nous nous fondons sur les risques et les possibilités liés au climat cernés dans notre rapport harmonisé avec le Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques (GIFCC) pour l’exercice 2024 et nous continuons d’intégrer des stratégies d’adaptation et d’atténuation à nos activités courantes et à notre planification. Nous produisons des rapports trimestriels dans le cadre du suivi de la gestion du risque d’entreprise, et nous les communiquons à la haute direction et au conseil d’administration de l’entreprise. Nous continuons également de rencontrer les équipes clés de l’entreprise pour échanger des idées et des stratégies d’adaptation.

Communiquer nos progrès

Chaque année, nous soumettons des données sur le rendement au CDP (anciennement le Carbon Disclosure Project) concernant nos répercussions sur le climat, les forêts et l’eau. Au cours de l’exercice 2024, le CDP a fait passer notre note climatique de C (sensibilisation aux risques climatiques) à B (gestion des risques climatiques). Notre meilleure note est surtout attribuable à notre nouveau Plan de lutte contre les changements climatiques, nos objectifs fondés sur la science, notre première évaluation des risques climatiques et notre analyse de scénarios conforme aux exigences du GIFCC.

Continuer de privilégier la collaboration continue

L’ampleur et le défi que représente la décarbonisation de notre entreprise et de notre chaîne d’approvisionnement sont importants et nécessiteront un changement transformationnel. Bien que notre engagement soit solide, notre Plan de lutte contre les changements climatiques dépend notamment de facteurs géopolitiques, économiques et réglementaires qui échappent au contrôle de notre entreprise.

Climate Risks & Opportunities Climate Risks & Opportunities

Faits saillants

Utilisation accrue de panneaux solaires sur les toits


L’équipe de Longo’s s’engage à travailler avec des partenaires en construction pour s’assurer que tous les nouveaux magasins et ceux qui bénéficieront de rénovations majeures utilisent des technologies et des caractéristiques efficaces pour assurer une exploitation durable. À ce jour, Longo’s a installé des panneaux solaires dans huit magasins et au centre de distribution, transformant les toits sous-utilisés en centrales d’énergie propre. En 2022, Longo’s a généré 1 619 208 kWh d’énergie solaire – soit assez d’énergie pour alimenter 140 maisons pendant un an*.

* Calculé à l’aide de la calculatrice d’équivalence en GES de l’EPA (site en anglais seulement)

A picture of Sobeys store A picture of Sobeys store

Promouvoir l’action climatique dans nos communautés


Nous faisons des dons à l’organisme de bienfaisance mondial One Tree Planted, qui utilise ces fonds pour planter des arbres afin de compenser les émissions de carbone. Grâce à notre soutien, le groupe a planté 14 000 arbres en Nouvelle-Écosse et reboisé plus de 27 acres d’anciennes terres agricoles grâce à des espèces d’arbres soigneusement choisies en fonction de la biodiversité, de la stabilité climatique et de la communauté environnante de chaque site. Notre partenariat avec One Tree Planted se poursuit en Nouvelle-Écosse, en Colombie-Britannique, en Ontario et au Québec.

Expanding Use of Rooftop Solar Rooftop Solar

Champions

« Nous sommes tous extrêmement fiers de notre magasin récemment rénové, ici même dans notre ville natale. Nous sommes fiers de nous appuyer sur notre stratégie en matière de développement durable, qui aura des répercussions positives réelles et significatives. »

Sara Olivieri, spécialiste du développement durable, Longo’s

Dave sobey's photo
Leaves Climate Action

En savoir plus

Notre travail de lutte contre les changements climatiques s’accompagne de nos efforts de réduction du gaspillage alimentaire, la gestion de l’énergie et la gestion environnementale.

En tant que famille qui nourrit l’esprit de famille, nous sommes déterminés à prendre soin des Canadiens et Canadiennes d’aujourd’hui et de demain. Nous nous engageons à FaireNotrePartMD pour l’environnement et nous espérons inspirer notre clientèle à faire de même. Chaque geste, petit ou grand, peut faire une différence.

En savoir plus